Investir dans la restauration à Maurice

Article publié le 11 - 10 - 2017 par Tina dans la categorie: > vie pratique

Avant de procéder à un quelconque achat de restaurant, il faut maitriser les points essentiels pour arriver à bien gérer par la suite.Dans le monde professionnel surtout lorsque cela concerne un fonds de commerce, la gestion n’est jamais facile.


Dans le monde professionnel surtout lorsque cela concerne un fonds de commerce, la gestion n’est jamais facile. Pour une personne qui est encore en phase de recherche d’un restaurant a vendre paca, l’essentiel tout d’abord c’est de déterminer si ce sera un achat de titre ou de fonds de commerce et ensuite de connaitre les points cruciaux pour la gestion même du commerce. Nous avons donc focalisé notre sujet sur ces deux points essentiels pour cet article.

Titre ou fonds de commerce pour un restaurant a vendre paca

Dans le cadre d’un restaurant a vendre paca, il est nécessaire de comprendre la différence entre un achat de fonds de commerce ou un achat de titre. Pour le premier cas, cela fait référence à l’achat d’un ensemble d’éléments regroupant notamment la clientèle, l’enseigne, le nom commercial, le matériel et l’outillage, le stock de marchandise et de matières premières, les contrats de travail, les assurances, les brevets, marques entre autres. Seules les créances et les dettes ne viennent pas avec l’achat du restaurant a vendre paca. Pour un rachat de titres par contre, vous en tant qu’acheteur devient le propriétaire de la société et hérite par la même occasion toutes les dettes, les contrats en cours, autrement dit reprend la société tel qu’il est.

Les points essentiels pour gérer le restaurant

Lorsque l’on travaille dans un monde professionnel où la relation clientèle est au centre des échanges, il faut toujours miser sur des personnels souriants. En effet, le personnel doit être à l’image du restaurant qu’il sert et il a été prouvé qu’une des conditions qui font que les clients sont fidèles à un restaurant, c’est bien la sympathie du personnel qui les sert et les accueille. En second point, n’oubliez jamais que le client est roi. S’il vous dit que votre plat a été trop cuit, c’est que c’est vrai, s’il vous dit qu’il a été servi froid, c’est vrai. Vous ne devez jamais contredire vos clients au risque de les faire fuir. De plus, la force du bouche-à-oreille ne doit jamais être minimisée. Ce sont des bases que vous pouvez gérer même en étant novice, mais sur le plan financier, il faudra par contre prendre un comptable pour ne pas se perdre dans les comptes journaliers. Offrez également des options à votre clientèle comme les promotions ou encore la possibilité de faire un plat à emporter.