Des granulés ou des buches compressées?

Article publié le 01 - 04 - 2015 dans la categorie: > actualité

Le chauffage est indispensable quand il fait froid et notamment en hiver. Vu que le feu à foyer ouvert est interdit à Paris, tout le monde doit se migrer vers le chauffage automatique. Cette décision a été prise en vue de conserver l’écosystème terrestre. La meilleure c’est de se réchauffer aux bois. À ce terme, il est difficile de savoir quel type de bois est plus rentable, utiliser des granulés de bois ou des bûches densifiés ? Ces bois présentent des caractères communs et quelques différences


Caractères communs des bûches densifiées et des granulés de bois

Les bûches densifiées ou les bûches compressées ainsi que les granulés de bois sont tous faits à partir des résidus de bois (sciures de bois, copeaux de bois, écorces, etc.) récupérés dans les usines de boiseries ou les charpentes. On compresse ces résidus à partir d’une haute pression pour obtenir un bloc dense.  Des colles ne sont jamais utilisées pour lier les éléments pendant le processus de fabrication. La combustion des bûches densifiées et des granulés de bois est totale, ils laissent peu de cendre et encrasse moins les vitres de la chaudière. Cet avantage est issu du séchage parfait des bois pendant leurs fabrications en usines. Les bûches densifiées et les granulés de bois sont faciles à stocker grâce au calibrage des éléments ainsi que leurs emballages (mis en paquet rectangulaire ou en sac).

Les différences entre bûche de chauffage et granulés de bois

Les bûches compressées s’adaptent à tous types de foyers, mais ce n’est pas le cas pour les granulés de bois. Les granulés de bois nécessitent un appareil spécial pour la combustion des granulés tels que la chaudière d’ÖkoFEN et les poêles à granulés ou à pellets. Les poêles à granulés sont programmables, mais non pour les poêles à bûches. Ces deux types de chauffage se différencient à leurs tailles et leurs formes évidemment. Mais il faut savoir que les bûches densifiées se libèrent pendant sa combustion, c'est-à-dire reprendre sa forme initiale. Des petites explosions se produisent et par conséquent il faut bien les placer à sa place pour éviter la cassure des vitres de la chaudière